Laissez la page se charger, cela peut prendre un peu de temps. Les cartes Google sont navigables, vous y trouverez les lieux précis de nos bivouac. Les photos, surtout les panoramiques, sont agrandissables en cliquant dessus. Pour les diaporamas, cliquez dans le petit carré en bas à droite pour agrandir et appuyer sur Echap pour en sortir. Bonne balade...

La Croatie, via l'Italie et la Slovénie

Mercredi 1er Aout

Hyères / Vintimille: 394 kms / 5h55

 

Départ d'Hyères via Roquebrune sur Argens pour voir le concessionnaire FV puis minimum d'autoroute pour s'arrêter à Vintimille. Notre coin au bord de l'eau est surchargé de véhicules, nous nous rabattons sur un parking à l'entrée de la ville que nous quitterons à 23H à cause du bruit et de la châleur. Retour donc au bord de la mer.

 

Le Vistaéro sur la haute corniche au dessus de Monté Carlo

Jeudi 2 Aout

Vintimille / Poiana Maggiore: 465 kms / 7h45

 

Courte nuit assez bruyante à cause des pêcheurs et des voitures qui circulent. Lever de soleil sur la mer, les italiens se lèvent tôt.

Aujourd'hui nous roulons beaucoup, en passant par la SS 45 la vallée qui va de Gènes à Cremona, la "Fiume Trebbia".

A midi nous nous rafraichissons à Montébruno à la riviére (possible bivouac au terrain de foot

N 44.52426 E 9.24628)

Il fait toujours aussi chaud, nous allumons un peu la clim l'après midi et nous posons le soir à Poiana Maggiore N 45.28760 x E. 11.49875 un aire de service CC avec vidange eau et stationnement gratuit. Nuit chaude et moustiqueuse…

Marie fait trempette...
Marie fait trempette...
Le pont romain de Montébruno
Le pont romain de Montébruno
"Fiume Trebbia".
"Fiume Trebbia".
Passage à Sanguinetto, province de Vérone
Passage à Sanguinetto, province de Vérone

Vendredi 3 Aout

Poiana Maggiore / Muggia (Trieste): 308 kms / 6h50 

 

Le but est d'arriver tranquillement à la frontière ce soir. Nous prenons des petites routes, et vers Venise nous ne résistons pas à reprendre la Riviera de la Brenta où nous faisons notre halte de midi.

La côte après Venise ne vaut pas le coup, juste avant Trieste c'est beau le long des rochers. Nous trouvons un parking pour CC sur le port de Trieste mais les places CC sont prises par des voitures, nous continuons, traversons la ville pour trouver un coin à Muggia en face du complexe pétrochimie de Trieste, pas le top, mais il se fait tard. Nuit tranquille malgré la proximité de la route et quelques CC Italien, qui ont l'air d'être posé là pour le WE voire les vacances. (N45.60061 E 13.78061)

Muggia, vue sur Trieste
Muggia, vue sur Trieste

Samedi 4 Aout

Muggia / Rovinj: 148 kms

 

Passage de la frontière avec la Slovénie, et traversée du pays par les petites routes, sans prendre l'autoroute: pas de vignette donc, (nous avons rencontré des gars de Bretagne qui se sont fait prendre sans cette vignette à 15 € pour une semaine, (ou de 30 pour un mois): amende de 300 euros, 150 si réglée tout de suite !)

Nous avons pu voir un peu la côte, beaucoup de vignes et d'oliviers, et les marais salants: Koper, Izola, Piran, Portoroz, et surprise, contrôle d'identité pour entrer en Croatie; puis Umag, Novigrad, Porec et Vsar.

Vers Koper
Vers Koper
La baie de Piran
La baie de Piran
Piran
Piran
Marais salant Slovène
Marais salant Slovène

Nous prenons connaissance avec la Croatie. A midi nous avons pris notre premier bain Adriatiquo-croate dans une eau plutôt bonne….

Premier arrêt Croate
Premier arrêt Croate

Nous approchons de Ria Limski, langue de mer qui pénétre l'intérieur des terres, mais les points de vue sont rares...

Point de vue artisanal sur le Ria
Point de vue artisanal sur le Ria
Le Ria Limski vu de la tour
Le Ria Limski vu de la tour
Ria Limski
Ria Limski

Après avoir essayé deux parkings pour CC noté sur CCI, (introuvables ou n'existent plus), nous roulons jusqu'à Rovinj. Prononcer Rovini ou un truc comme ça....

Nous nous posons au camping Porton Biondi, plutôt grand modèle, mais bien situé à 1 Km de la ville et en bord de mer, très appréciable vu la température élevée. (25 euros la nuit)

Deuxième bain bien mérité il fait 32 dans le Ping ping garé à l'ombre!

Camping de Rovinj
Camping de Rovinj

Dimanche 5 Aout

Rovinj / Rovinj: sortie en vélo

 

Sortie en vélo, départ de bonne heure pour Rovinj, un mélange de Venise et de Mont St Michel.

Rovinj
Rovinj

Visite de la ville, de l'église St Euphémie, montée au campanile (2 euros) haut de 61 mètres, par un escalier tout en bois, plutôt archaïque, qu'on ne verra jamais en France… Ce campanile fut construit sur le modèle de celui de la place St Marc à Venise.

 

Cathédrale Sainte Euphémie  et son campanile
Cathédrale Sainte Euphémie et son campanile
L'intérieur du campanile vu d'en bas...
L'intérieur du campanile vu d'en bas...
Regarde pas en bas Marie....monte, tu vas y arriver
Regarde pas en bas Marie....monte, tu vas y arriver
Panorama Sud du campanile
Panorama Sud du campanile
Panorama Ouest
Panorama Ouest
Panorama Nord
Panorama Nord

La vue est belle. Il est 11 heures, les cloches s'ébranlent....

Les cloches sonnent...
Les cloches sonnent...
C'est bruyant...
C'est bruyant...

Descente de cet escalier en bois pour continuer la visite de la ville.

Cour intérieure, pur style vénitien
Cour intérieure, pur style vénitien

Vous pouvez agrandir le diaporama en cliquant sur le petit "rectangle fléché" en bas à droite

Petit repas au bord de l'eau puis nous prenons la piste en vélo pour aller nous baigner plus loin dans les rochers face aux îles. Retour et re-baignade, il fait vraiment trop chaud.

Lundi 6 Aout

Rovinj / Prémentura via Pula: 80 Kms / 2h45

Nous reprenons la route direction le sud de l'Istrie. Arrêt à Pula. Nous nous garons sans encombre sur le parking à l'entrée de la ville N 44.877778 x E 13.846389. Attention de bien payer et de respecter les horaires, sabot aux véhicules des indisciplinés.

Visite à pied de la ville, l'amphithéâtre romain,

Le temple d'Auguste à gauche et ..je ne me souviens plus..... à droite
Le temple d'Auguste à gauche et ..je ne me souviens plus..... à droite
La porte d'Hercule
La porte d'Hercule
La porte double
La porte double
Ruelle de la vieille ville
Ruelle de la vieille ville
Joli tableau, mais on ne voit presque plus les arênes...
Joli tableau, mais on ne voit presque plus les arênes...

Repas et glace avant de reprendre la route jusqu'à Prémantura  Arrêt au Stupice Camp, le camping le plus prés du cap-que nous voulons visiter en vélo- mais 1 000 emplacements, soit environ 3 000 personnes !!! Nous avons repris nos cartes d'identité fait demi-tour et et arrêt au Kranjski Kamp, camping de taille humaine, avec les camping car en bord de mer. Jean-Pierre, français marié à une Croate nous accueille et nous donne moult conseils pour visiter le site du parc Kamenjac.(32.50 € la nuit, électricité et wifi inclus, emplacement en bord de mer)

Mardi 7 Aout

Prémentura / cap Kamenjac / Prémentura 16 Kms de chemins poussiéreux en vélo

Départ en vélo pour le parc de Kamenjac, chemin de terre accessible en voiture ou fourgon, (camping interdit), après un péage, mais gratuit aux vélos et piétons. Nous parcourons ce parc suivant les bons conseils de JP et surtout nous ne ratons pas le "safari bar" au bout du cap : à voir, de beaux rivages partout, la couleur de l'eau magnifique à une température idéale. Nous nous baignons toute la journée.

Petit port perdu...
Petit port perdu...

Nous arrivons à la pointe extréme, au safari bar, petit paradis,construit par son proprio petit à petit depuis des années. C'est à voir, perdu dans les bambous...

Safari bar, vu de la piste
Safari bar, vu de la piste
Safari bar, vu de la plage
Safari bar, vu de la plage

Seul problème pour les cyclistes, la poussière soulevée par les dizaines de voitures qui repartent le soir, mais un trempage à la plage du camping au retour et plus rien n'y paraît (sauf les vélos qui resteront comme ça, car il faut économiser l'eau).

Chaleur et poussiére...
Chaleur et poussiére...
La presqu'ile de Kamenjac vers le nord
La presqu'ile de Kamenjac vers le nord
La piste...
La piste...
Le soir, la plage du camping
Le soir, la plage du camping

Nous sommes prévenus qu'une tempête de vent doit passer dans la nuit ….pas trop de dégâts!